S’engager pour des causes qui nous tiennent à cœur, donner de son temps : pas facile lorsqu’on travaille ! Certains parviennent à consacrer de leur temps libre pour du bénévolat, d’autres font des dons ponctuels ou réguliers. Mais ce n’est pas toujours possible, aussi forte l’envie soit-elle.

La start up sociale Vendredi permet aux salariés de s’engager sur leur temps de travail. Sa plateforme réunit des centaines d’associations et tout autant de missions. Quelques minutes par semaine, quelques heures par mois, quelques jours par an, les collaborateurs peuvent choisir une ou plusieurs causes, et en fonction du temps que l’entreprise leur accorde, s’engager en présentiel ou en distanciel, pour des missions liées ou pas avec leur activité.

Chez LOV Group, le partenariat a été lancé en février. En 2021, ce sont environ 400 salariés qui seront concernés entre Betclic, Banijay France, Airelles et le siège parisien, avant un déploiement plus large au sein du groupe.

Participer à une collecte des Restos du Cœur, aider un jeune en difficulté à postuler avec Solidarités Nouvelles face au chômage, aider à créer un outil comptable pour 2400 sourires à Madagascar, échanger avec un.e jeune suivi.e par l’Aide Sociale à l’Enfance avec FACE, faire des traductions de cartes de vœux entre parrains et enfants de Vision du monde, aider à recruter des bénévoles chez Unicef, coacher une personne handicapée avec H’Up entrepreneurs, faire de la sensibilisation auprès de la SPA…. Les collaborateurs ont désormais l’occasion, plusieurs jours par an, de s’impliquer dans des projets solidaires à fort impact social.

Pour en savoir plus

www.vendredi.cc